Amazon Condamné à une Amende de 1.2 Milliard Dollars par les Régulateurs Italiens | FORCINEWS

Amazon a été condamné à une amende de 1.2 milliard de dollars par le régulateur Italien de la concurrence. Ce dernier a déclaré que le géant de la technologie avait abusé de sa domination du marché en faisant la promotion de son propre service logistique, Fulfillment by Amazon (FBA).

Selon le régulateur, les entreprises devaient utiliser le service FBA pour accéder à des avantages clés tels que la vente de produits avec la livraison Prime sans frais supplémentaires pour les clients et la participation aux ventes du Black Friday.

De son côté, Amazon a précisé qu’il était “fortement en désaccord” avec la décision et qu’il ferait appel en soulignant que « les petites et moyennes entreprises disposent de plusieurs canaux pour vendre leurs produits en ligne et hors ligne : Amazon n’est qu’une de ces options ».

Le régulateur a jugé qu’Amazon désavantageait les vendeurs tiers en exigeant l’utilisation de son propre service pour accéder aux principaux avantages et événements : “Amazon a ainsi empêché les vendeurs tiers d’associer le label Prime à des offres non gérées avec FBA”. Il a insisté sur le fait que l’accès à ces fonctions est “crucial” pour que les vendeurs réussissent sur la place de marché d’Amazon.

Il a également déclaré qu’il imposerait des mesures correctives qui seront soumises à l’examen d’un administrateur de surveillance.

En répliquant, Amazon a mis en évidence son rôle dans le soutien de la croissance des PME : “Nous investissons constamment pour soutenir la croissance des 18 000 PME italiennes [petites et moyennes entreprises] qui vendent sur Amazon, et nous fournissons plusieurs outils à nos vendeurs, y compris ceux qui gèrent eux-mêmes les expéditions.”

La société a ajouté que les vendeurs tiers peuvent utiliser son service Seller Fulfilled Prime (SFP), qui leur donne accès aux avantages Prime sans avoir à utiliser ses propres services logistiques.

Il s’agit de la deuxième amende infligée à Amazon par les régulateurs italiens en quelques semaines après celle qui a touché également Apple en les condamnant à une amende de 228 millions de dollars pour avoir restreint les ventes de casques Beats, en les limitant à certains détaillants.

Apple et Amazon ont tous deux déclaré qu’ils prévoyaient de faire appel des amendes.