La Chine Déclare Illégales toutes Les Transactions en Cryptomonnaies | FORCINEWS

Pékin serre encore la vis concernant l’usage de cryptomonnaies sur le territoire chinois. Cette fois, tous les échanges sont considérés comme illégaux et les plateformes étrangères ne pourront plus proposer leurs services dans le pays.

La banque centrale de Chine annonce que toutes les transactions de cryptomonnaies sont illégales, interdisant de fait les jetons numériques tels que le bitcoin. “Les activités commerciales liées aux monnaies virtuelles sont des activités financières illégales”, a déclaré la Banque populaire de Chine, avertissant que cela “met sérieusement en danger la sécurité des actifs des personnes”.

La Chine accuse les cryptomonnaies de favoriser le blanchiment d’argent, la fraude et les systèmes de vente pyramidale. Cette année, Pékin avait déjà serré la vis quant aux échanges de cryptomonnaies sur son territoire, avec l’interdiction pour les institutions financières et de paiement de fournir des services de cryptomonnaies, mais aussi des mesures strictes vis-à-vis du minage. Rappelons également que la Chine teste un yuan numérique dans le but notamment de venir concurrencer à terme le dollar dans les échanges internationaux. Le gouvernement prend aussi des mesures particulièrement restrictives sur son secteur technologique de manière plus globale, dans l’optique de reprendre le contrôle sur les données de ses citoyens et son système financier.

Le cours des cryptomonnaies a été affecté par cette nouvelle. La chaîne CNBC rapporte que le prix du bitcoin a chuté de plus de 3% sur 24 heures, s’échangeant pour la dernière fois à environ 42.239 dollars (environ 36.000 euros), selon les données de Coin Metrics. À 16h30 heure française, le Bitcoin BTCUSD s’affichait en baisse autour de 5%, à 42.285,42 dollars (-5.21%). Ethereum, la deuxième monnaie virtuelle en importance, a chuté de 7% à 2.860 dollars.