L’ADD et la DGSN lancent le Service d’Identification et d’Authentification Numérique basé sur la CNIE - FORCINEWS

L’Agence de développement du digital (ADD) et la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), ont lancé, ce lundi 25 avril, le service d’identification et d’authentification des usagers des services numériques, basé sur la Carte nationale d’identité électronique (CNIE).

Le lancement de ce nouveau service couronne les efforts déployés pour renforcer la confiance numérique et mettre en place un environnement digital marocain approprié et inclusif.

La cérémonie de lancement a vu la participation de plusieurs départements ministériels, agences de régulation ainsi que des établissements et organismes publics et des représentants des fédérations professionnelles sectorielles.

Ce service d’identification et d’authentification numérique repose sur la plateforme « tiers de confiance national » de la DGSN et qui permet aux établissements publics et privés de vérifier les identités des personnes physiques en accédant à des services en ligne, notamment pour :

  • L’identification et l’authentification des usages des services numériques ;
  • Le partage des données personnelles exactes en toute sécurité à partir de leur CNIE ;
  • La souscription à de nouveaux services en ligne.

Dans ce sens, une convention de partenariat a été signée entre l’ADD et la DGSN ayant pour objectif d’assurer les meilleures conditions pour la concrétisation de cette nouvelle offre de service.

Ce service va, selon Sidi Mohammed Drissi Melyani, Directeur Général de l’ADD, « contribuer sans doute à faire évoluer les systèmes digitaux dans le secteur à la fois public et privé, et ce pour servir convenablement et efficacement les usagers en toute sécurité. Plus de 84% des Marocains sont aujourd’hui connectés à Internet et y ont recours pour des activités de plus en plus variées; autant d’activités qui nécessitent de fournir des informations fiables».

«La dématérialisation des procédures et des transactions est plus que jamais nécessaire. Cependant, nous sommes tous conscients que le digital génère parfois des contraintes en ce qui concerne notamment la sécurité et l’intégrité de l’environnement numérique.

Dans ce cadre, le renforcement de l’identité numérique constitue un levier indispensable pour permettre au digital de jouer pleinement son rôle auprès des différents intervenants, que ce soit les citoyens ou les fournisseurs de services».

Dans cette même optique, Lahcen Rhanim, Directeur du Système d’Information et de la Communication à la DGSN, a précisé que dans l’avenir, une majeure partie des services administratifs sera offerte en ligne.

«Ainsi, les Marocains seront amenés à réaliser leurs démarches en ligne.

Avec la dématérialisation des procédures, les organismes sont amenés à chercher des solutions au problème d’authentification qui permettent de se prémunir contre le risque d’usurpation d’identité. Il est donc essentiel d’établir une relation de confiance, raison pour laquelle la DGSN investit massivement dans le domaine de la gestion de l’identité», insiste-t-il.