Facebook Débloque 10 Millions de Dollars pour son Métavers VR | FORCINEWS

Deux ans après son annonce, le grand projet de réseau social en réalité virtuelle de Facebook semble progresser un peu. Bien que n’étant toujours pas disponible au public, il s’ouvre à de nouveaux créateurs avec un financement de 10 millions de dollars. Ses outils de création ont été renforcés et l’entreprise veut les mettre à l’épreuve. Anciennement “Facebook Horizon”, l’application se voit aussi dotée d’une nouvelle identité : Horizon Worlds.

Ce changement s’inscrit dans la lignée de « Horizon Workrooms », l’appellation qui avait été donnée à son application immersive de travail à distance. La marque Horizon fait la paire avec Oculus utilisée par Facebook pour ses casques de réalité virtuelle et sa boutique d’applications immersives.

Pour dynamiser la création de contenus dans Horizon Worlds, Facebook va allouer 10 millions de dollars qui seront distribués aux créateurs en herbe. L’entreprise indique avoir passé les douze derniers mois à améliorer ses outils de world-building et de scripting pour donner un maximum de liberté aux créateurs. Elle entend désormais passer à la vitesse supérieure en faisant croître la communauté (qui ne reste accessible que sur invitation).

Les fonds seront distribués de trois manières différentes : des compétitions de création de mondes avec des prix allant jusqu’à 10 000 dollars pour les trois premières places ; un programme d’accélération pour aider les personnes désireuses d’acquérir les compétences nécessaires en création 3D ; un fonds dédié aux développeurs pour créer des expériences plus complexes, notamment impliquant des mini-jeux.

A terme, Facebook compte intégrer un aspect mercantile à l’application, avec la possibilité d’acheter, vendre et échanger des objets, ou de créer des évènements payants. A noter que le moteur de jeu Unity, qui pouvait être utilisé pour créer des mondes dans Horizon à son lancement en 2019, n’est désormais plus compatible.

La firme de Mark Zuckerberg prend par ailleurs ses distances avec Unity, le moteur de création graphique qui avait largement contribué au catalogue présenté lors de l’annonce de Facebook Horizon.