Meta : Une Amende de 17 millions € pour Violation de Données | Forcinews

Meta : Une Amende de 17 millions € pour Violation de DonnéesMeta est condamné par l’agence de protection des données irlandaise, à une amende de 17 millions d’euros pour violation du RGPD suite à une enquête sur des pratiques datant de 2018.

 

La Commision de protection de données ( DPC )

La DPC est une autorité de contrôle irlandaise indépendante, chargée de la protection des données personnelles des personnes dans l’union européenne.  Elle dispose de d’autres fonctions et pouvoirs liés à des cadres réglementaires importants, notamment le règlement irlandais sur la vie privée en ligne et la directive sur l’application de la loi.

Les résultats de l’enquête

L’enquête menée par la DPC irlandaise, a constaté 12 violations de données personnelles entre juin 2018 et décembre 2018 par Meta. La firme de Mark Zuckerberg n’a pas nié ces faits et son porte-parole a expliqué à l’Agence France Presse que :

« Cette amende sanctionne des pratiques de 2018 que nous avons depuis mises à jour »

La commission irlandaise a jugé que le groupe californien a manqué de mesures de sécurité et a enfreint le règlement général sur la protection des données (RGPD) et exactement les articles 5 et 24 du texte européen.

L’article 5 du texte concerne le traitement des données et exige qu’ils doivent être traitées « de façon à garantir une sécurité appropriée ». Le second oblige l’existence de mesures techniques et organisationnelles pour que le traitement des données soit effectué conformément au règlement.

Dans ce cadre, l’autorité irlandaise a conclu que Meta :

« N’avait pas mis en place les mesures techniques et organisationnelles appropriées qui lui permettraient de démontrer facilement les mesures de sécurité qu’elle a mises en œuvre dans la pratique pour protéger les données des utilisateurs de l’UE »

En Septembre 2021, la même autorité a infligé à Meta, une amende de 225 millions d’euros pour défaut d’information sur la plateforme sociale WhatsApp.