Cyber-harcèlement : Emmanuel Macron Annonce une Application de Signalement | FORCINEWS

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, le président de la République Française Emmanuel Macron a dévoilé de nouvelles mesures. En premier lieu, une application gratuite sera déployée en février 2022. Elle permettra aux utilisateurs de dénoncer des cas de harcèlement, via la transmission de captures d’écran.

« Malheureusement, aujourd’hui, le harcèlement sévit toujours à l’école, sur les réseaux sociaux, sans laisser aucun moment de répit à ceux qui en sont victimes », a déclaré Emmanuel Macron dans une vidéo postée sur Twitter.

Le numéro d’appel 3018 a précédemment été mis en place contre le harcèlement. Afin d’améliorer ce dispositif, le chef de l’État a annoncé le lancement en février 2022 d’une application 3018 pour signaler des faits de harcèlement en transmettant des captures d’écran. « Nous allons changer la loi pour améliorer le contrôle parental en faisant en sorte qu’il soit installé par défaut sur tous les téléphones, ordinateurs, tablettes utilisés par les enfants », a également annoncé Emmanuel Macron.

Bien entendu, cette appli vise avant tout les réseaux sociaux et les messageries instantanées comme Instagram, WhatsApp, Facebook Messenger, TikTok ou encore YouTube et Twitch.

Il faut rappeler que le cyberharcèlement est devenu un véritable problème de santé publique, puisqu’il ne touche pas moins d’un enfant sur dix en France. Reste que le fonctionnement de cette appli reste encore flou : quelles seront les ressources à disposition des utilisateurs ? Qui sera en charge de l’analyse des captures d’écran ? Seront-elles transmises aux forces de l’ordre ? Sera-t-il possible d’y stocker de multiples preuves ou bien se contentera-t-elle d’être un simple vecteur d’informations ? Autant de questions qui restent sans réponse pour l’instant.

Bien entendu, ce n’est pas la seule mesure annoncée par Emmanuel Macron. Le locataire de l’Élysée souhaite changer la loi pour que “le contrôle parental soit installé par défaut sur tous les smartphones, ordinateurs et tablettes utilisés par nos enfants”.

Le président de la République entend par ailleurs renforcer les lieux d’accueil, comme les Maisons des adolescents et les points « Écoute jeunes », et mettre en place une expérimentation en délivrant une certification à la sensibilisation au numérique aux élèves de 6e à partir de la rentrée 2022. Ce dernier dispositif pourra être généralisé à la rentrée suivante, a-t-il précisé. « Aucun chantier ne sera mis de côté », a assuré Emmanuel Macron, ajoutant : « nous pouvons remporter ce combat à condition de ne rien laisser passer, de ne rien céder ».