La Russie Bloque Facebook dans tout le Pays | Forcinews

Le régulateur Russe des médias bloque l’accès à Facebook et instaure une nouvelle loi contre toute personne publiant de fausses informations sur l’armée Russe.

Après la Chine et la Corée du Nord, c’est la Russie qui bloque l’accès au réseau social de Mark Zuckerberg. Cette décision prise par le Régulateur Russe des médias a pour objectif de contrôler les informations diffusées au peuple russe, concernant l’invasion de l’Ukraine.

Les médias sociaux sont des canaux importants permettant aux utilisateurs de partager leurs avis et de créer des communautés. Cette action alors va bloquer les Russes qui ont exprimé leurs colère et déception à propos de la guerre. Selon le régulateur russe, le réseau social Facebook a montré une sorte de discrimination au pays en bloquant quelques médias russes tels que la Chaîne Internationale RT et télévision du ministère de la Défense Zvezda.

Le groupe Meta a confirmé le blocage de son réseau social dans tout le pays et a indiqué, vendredi dernier, sous la parole de son président des Affaires internationales, Nick Clegg que :

” Des millions de Russes ordinaires soient bientôt privés d’informations fiables ”

Le président Vladimir Poutine a même approuvé une loi imposant des sanctions aux médias indépendants. Plusieurs journaux russes se trouvent obligés de supprimer certains contenus et de bien choisir les prochaines informations partagées avec le peuple.

Réaction des Médias internationaux

Après la signature de la législation qui criminalise le reportage indépendant dans le pays, quelques médias internationaux tels que Bloomberg News et la BBC ont commencé la suspension des activités de leurs journalistes sur le territoire russe. Le rédacteur en chef de Bloomberg, John Micklethwait a dit,

« La modification du code pénal, qui semble destinée à faire de tout journaliste indépendant un criminel par simple association, rend impossible le maintien de tout semblant de journalisme normal dans le pays. »

La Russie commence aussi la limitation du réseau social Twitter, que pourrait-elle faire pour les autres réseaux sociaux ?