Lors d’une audience au Sénat qui a examiné l’impact néfaste des médias sociaux sur la santé mentale des adolescents utilisateurs, le CEO d’Instagram, Adam Mosseri, a appelé les législateurs Américains à aider à réglementer la plateforme.

Adam Mosseri a fait valoir qu’Instagram s’emploie activement pour lutter contre les effets négatifs de l’application. Cependant, il a appelé à l’établissement d’une large réglementation pour contrôler le fonctionnement des médias sociaux.

Dans les remarques liminaires préparées, M. Mosseri a rejeté les suggestions selon lesquelles la plateforme ne fait pas assez pour protéger ses plus jeunes utilisateurs.

“Je reconnais que beaucoup dans cette salle ont de profondes réserves à propos de notre entreprise”, a-t-il déclaré.

“Je veux vous assurer que nous avons le même objectif. Nous voulons tous que les adolescents soient en sécurité en ligne. Internet ne va pas disparaître, et je pense qu’il y a un travail important que nous pouvons faire ensemble – l’industrie et les décideurs – pour élever les standards sur Internet et mieux servir et protéger les jeunes”.

Il a également appelé à la création d’un organisme de surveillance qui établirait des normes à l’échelle de l’industrie digitale pour les applications, notamment la vérification de l’âge et le contrôle parental.

“Cet organisme devrait recevoir des contributions de la société civile, des parents et des régulateurs. Les normes devraient être élevées et les protections universelles”.

“La réalité est que la sécurité des gens ne concerne pas seulement une entreprise. Une enquête externe du mois dernier seulement a suggéré que plus d’adolescents américains utilisent TikTok et YouTube qu’Instagram.”

« La confiance a disparu »

Le sénateur démocrate Richard Blumenthal, qui préside le sous-comité sénatorial de la protection des consommateurs, a déclaré en réponse que les États-Unis étaient “au milieu d’une crise de santé mentale chez les adolescents”.

Il a déclaré au Sénat que “le temps de l’autocontrôle est révolu”.

“Certaines des grandes entreprises technologiques ont dit” faites-nous confiance… Cela semble être ce que dit Instagram dans votre témoignage, mais l’autocontrôle dépend de la confiance et la confiance a disparu.”